Douleur Mâchoire : Comment l’Éviter ?

La douleur aux mâchoires, en plus de constituer un phénomène particulièrement désagréable, est difficile à cerner, car elle peut concerner des parties différentes de votre anatomie : muscles, os, tendons, etc. Nutrident.fr vous propose un état des lieux de la douleur à la mâchoire pour vous aiguiller sur la meilleure solution qui vous permettra de vous en débarrasser.

L’articulation de la mâchoire

Le bon fonctionnement de nos mâchoires est vital, car nous les sollicitons à longueur de journée. Elles nous permettent de couper les aliments, les broyer et les mastiquer, puis de les avaler en déglutissant ; leurs mouvements sont à l’origine des sons et donc des mots que nous formulons ; elles nous servent aussi à bâiller et relâcher la pression.

Pour assurer toutes ces tâches, nous nous reposons sur l’articulation temporo-mandibulaire qui se situe de chaque côté du visage et qui nous permet de mouvoir notre mandibule (mâchoire inférieure).

Si vous ressentez des douleurs au niveau de cette articulation, elles peuvent provenir de l’articulation elle-même ou de troubles musculaires.

Comment se caractérise la douleur à la mâchoire

Votre mâchoire peut se bloquer ou craquer, la douleur peut aussi se propager dans le cou, la nuque, les épaules ou les oreilles. Ce mal peut gêner votre élocution ou vous empêcher de vous alimenter correctement.

Lorsque la douleur se propage, elle engendre des symptômes secondaires :

  • maux de tête ;
  • douleurs au niveau des oreilles ;
  • bourdonnements ;
  • raideur dans les cervicales ;
  • inflammation des gencives ;
  • manifestation de ganglions lymphatiques dans le cou ;
  • gonflement des joues ;

La douleur de la mâchoire peut avoir pour conséquence de vous gêner pour couper vos aliments, les mastiquer pour les broyer, puis déglutir pour les avaler. Ce dysfonctionnement peut également engendrer un décalage entre vos deux mâchoires et ainsi modifier les contacts entre les dents. Cela provoque des problèmes de malocclusion et d’usure prématurée.

Pour atténuer provisoirement ces douleurs, vous pouvez appliquer une poche de glace qui va anesthésier les terminaisons nerveuses. Cependant, si la douleur persiste au fil des jours, vous devez en parler à votre dentiste.

Identifier la cause de votre douleur à la mâchoire

Il est important de déterminer la cause de la douleur à la mâchoire, car elle peut provenir d’un dysfonctionnement mécanique pouvant être attribué aux os, muscles ou ligaments de l’articulation temporo-mandibulaire, ou d’une pathologie.

Les principales sources de douleur proviennent de :

  • la pousse des dents de sagesse qui gênent l’occlusion ;
  • un accident qui laisse un traumatisme, pouvant aller jusqu’à la luxation ou la fracture ;
  • un comportement gênant : lorsque vous avez des tics ou l’habitude par exemple de refermer les mâchoires en les décalant horizontalement, ce qui provoque des usures inégales qui empêchent l’occlusion ;
  • le bruxisme qui use les dents inégalement, mais aussi sollicite exagérément l’articulation ;
  • la déglutition atypique dont cette douleur n’est qu’une des nombreuses conséquences ;
  • les contractions à cause du stress et de la colère ;
  • l’abus de chewing-gum.

Il existe une forme bénigne et passagère de douleur de la mâchoire qui est un excellent signe : quand vous avez beaucoup ri ! Les éclats de rires et fous-rires font travailler excessivement les muscles de la mâchoire et vous en ressentez parfois des douleurs. Mais nul ne s’en plaindra, car c’est très bon pour le moral !

Les pathologies responsables de la douleur de la mâchoire

Toutes les maladies liées à la santé des os peuvent provoquer des douleurs à la mâchoire. L’arthrose, la polyarthrite rhumatoïde, l’ostéoporose, l’ostéonécrose maxillaire, certains cancers ou le SADAM (Syndrome Algo Dysfonctionnel de l’Appareil Manducateur) qui touche l’ensemble du système : muscles, os, ligaments et articulations.

Dans le cas de pathologies de ce type, c’est un médecin généraliste qu’il faut consulter. Il vous renverra vers un spécialiste. Le dentiste interviendra dans un second temps, en cas de dommages sur les dents.

La mâchoire qui craque

Avoir la mâchoire qui craque ne s’accompagne pas forcément de douleurs. Si cependant cela devient le cas, le dentiste vérifiera que vous ne présentez pas de problèmes dentaires, avant de vous envoyer chez un ostéopathe.

Comment soigner vos douleurs à la mâchoire

Si vous n’avez pas déjà une pathologie connue (comme l’arthrose), c’est à votre dentiste qu’il faut vous adresser. Il vous redirigera vers un spécialiste si besoin.

Ne tardez jamais à consulter et précisez que c’est urgent pour ne pas attendre des mois, car le phénomène a tendance à s’aggraver s’il n’est pas pris en charge rapidement.

En attendant votre rendez-vous, pas de chewing-gum et pas non plus d’aliments durs. Purée, soupe et yaourts au menu !

A propos de l'auteur:

ViolaineRédactrice web spécialisée, Violaine contribue à structurer des informations sur la santé bucco-dentaire et l'alimentation de manière claire et articulée pour pouvoir en faire bénéficier au plus grand nombre sur le site nutrident.fr

 

Lire Aussi

Bienvenue sur Nutrident.fr !

L'équipe Nutrident.fr est composée de personnes qui ont pris en main leur santé dentaire pour moins souffrir des cavités, des gingivites et consorts. Nous avons donc créé  ce site pour partager nos expériences personnelles en matière de santé dentaire. Nous relayons ce que nous avons découvert sur la nutrition, le microbiote intestinal, et leurs associations avec la santé dentaire ; afin de renforcer vos dents et vos gencives, et votre confiance en vous.