Pulpite, mal de dent : découvrez les solutions

mal de dent
Qu’est-ce qui provoque un mal de dent ?

Le mal de dents peut avoir plusieurs origines et doivent être soignés le plus rapidement possible. Nutrident.fr vous donne tous les conseils nécessaires pour ne pas souffrir.

La meilleure façon de prévenir le mal de dent

La meilleure façon d’éviter les maux dentaires est de vous rendre régulièrement chez le dentiste, en plus d’appliquer une hygiène bucco-dentaire irréprochable. Une visite annuelle s’impose, c’est encore mieux si vous y allez deux fois par an. C’est d’autant plus important si vous avez peur du dentiste !

En effet, avec un contrôle régulier, vous évitez des travaux importants. Une carie à son origine est indolore. En revanche, le dentiste peut la repérer et la soigner en dix minutes. Si vous attendez d’avoir mal, elle sera déjà bien avancée et il faudra une intervention plus importante, plus douloureuse et plus onéreuse pour réparer les dégâts.

Et s’il est trop tard pour prévenir, il faut absolument guérir

Si vous n’avez pas efficacement prévenu les douleurs dentaires, il est impératif de les soigner le plus vite possible. Il s’agit d’une question de confort bien sûr, mais aussi des conséquences malheureuses, si vous ne faites intervenir le dentiste.

Une dent ne peut se soigner d’elle-même, l’infection ne peut que se propager. Vous aurez d’abord très mal et éprouverez des difficultés pour manger, déglutir, et même ouvrir la bouche. Si la situation s’aggrave, vous allez perdre des dents, ce qui est préjudiciable pour votre esthétique, mais aussi pour votre capacité à vous alimenter.

Enfin, si vous laissez une infection se propager, les bactéries finissent par s’assimiler à votre réseau sanguin. Elles peuvent alors provoquer une septicémie, l’infection par des streptocoques, des infections graves au niveau du visage ou un arrêt cardiaque.

Les différents maux de dents

abcès dentaire
L’abcès fait partie des maux dentaires les plus courants

Le mal de dent qui vous taraude peut avoir plusieurs origines.

L’abcès dentaire

L’abcès dentaire progresse sans vous faire mal pendant des mois. Une poche se forme au niveau de la gencive et se remplit progressivement de pus. Vous commencez généralement à le sentir pendant la nuit et lorsque vous serrez les dents. Si vous le laissez progresser, il finit par vous faire mal tout le temps.

Cette infection peut s’étendre et mettre votre santé générale en jeu.

L’alvéolite dentaire

L’alvéolite dentaire infecte la cavité dans laquelle était logée une dent qui a été extraite. Le caillot de sang qui se produit à la suite de l’opération a été délogé en mangeant ou en vous brossant les dents et l’infection a pu gagner les terminaisons nerveuses.

L’alvéolite peut être sèche ou purulente. Elle est plus facile à soigner dans le premier cas avec des antalgiques. Si elle suppure, vous devrez prendre des antibiotiques pour la soigner. La douleur est telle que vous allez vous-même vous ruer chez le dentiste ou aux urgences.

La gangrène gazeuse

La gangrène gazeuse est ainsi nommée à cause des gaz engendrés par la décomposition de matière organique au niveau de la racine de la dent. Comme les gaz ne peuvent pas s’échapper, la pression monte et génère une douleur intense.

Le dentiste va devoir creuser pour que les gaz s’évacuent et que la pression retombe.

La pulpite

La pulpite est la douleur induite par une carie, dès lors que les bactéries ont suffisamment creusé l’émail pour atteindre le nerf dentaire. Si vous ne la soignez pas rapidement, elle va s’étendre et votre dent devra être arrachée.

L’arthrite dentaire

L’arthrite dentaire est provoquée par l’inflammation du tissu ligamentaire qui fait le tour de la racine d’une dent.

Le tassement alimentaire

Le tassement alimentaire est provoqué par les détritus d’aliments qui se coincent entre les dents. Si vous ne les délogez pas à la brosse à dents, vous pouvez recourir au jet pulsé et au fil dentaire.

Que faire en cas de douleurs dentaires ?

La première chose à faire est de vous précipiter sur votre téléphone pour prendre rendez-vous chez votre dentiste. Généralement, les praticiens réservent une plage horaire quotidienne pour les urgences.

call dentiste

S’il pratique au sein d’un cabinet et que ce créneau est déjà occupé, votre dentiste peut vous basculer chez un collège pour parer l’urgence. Si votre dentiste n’est pas disponible, appelez les urgences dentaires dont vous dépendez.

Si vous subissez une rage de dents en dehors des horaires de cabinet, le soir, le week-end ou un jour férié, le répondeur de votre dentiste doit vous indiquer un cabinet de garde.

Le numéro est aussi disponible auprès du SAMU en appelant le 15 ou auprès du commissariat le plus proche en composant le 17. Sinon, rabattez-vous sur les urgences dentaires de l’hôpital le plus proche.

Que faire en attendant le rendez-vous chez le dentiste

Il se peut que vous deviez attendre quelques heures avant de trouver un dentiste disponible. Il est préférable de ne pas prendre de médicaments antalgiques antidouleurs.

En fonction de l’origine de votre mal, votre dentiste devra peut-être vous donner un traitement médicamenteux et vous devez éviter les cocktails. De plus, les antidouleurs sont le plus souvent insuffisants pour calmer une rage de dents, il est donc préférable de vous abstenir.

Toutefois, si vous prenez des cachets, quels qu’ils soient, vous devez en avertir votre dentiste en arrivant au rendez-vous.

En attendant l’heure du rendez-vous, vous pouvez avoir recours à une poche de glace que vous appliquez sur la joue. Le froid a tendance à anesthésier les terminaisons nerveuses qui se trouvent dans les tissus. La glace vous permet d’apaiser la douleur, en même que de réduire le gonflement si votre joue est enflée.

Le rendez-vous chez le dentiste

Le dentiste met tout en œuvre pour faire cesser vos douleurs. Il a de toute façon recours au produit anesthésiant pour pratiquer les soins. Vous allez d’abord bénéficier de cet effet dans les heures qui suivent son intervention.

Ensuite, il vous prescrit des antidouleurs efficaces sur ordonnance ; à base de codéine. Ils vous permettent d’être soulagé en attendant que son intervention porte ses fruits et que votre dent, gencive et/ou mâchoire cicatrisent.

Le dentiste va aussi probablement planifier un ou plusieurs autres rendez-vous pour le suivi de votre infection. N’en ratez aucun !

call dentiste

FAQ

Comment faire pour soulager la douleur des dents ?

Parmi les traitements accessibles, nous notons les antidouleurs, les antibiotiques et les bains de bouche antiseptiques. Toutes ces solutions permettent de soulager la douleur en attendant de consulter un dentiste.

Quel est le meilleur antidouleur pour les dents ?

Le paracétamol est recommandé pour soulager la douleur.

Comment traiter une inflammation de la pulpe dentaire ?

Lorsque l’inflammation de la pulpe est superficielle, il suffit de réaliser une ablation de la pulpe.