Crédit dentaire : tout savoir sur ce mode de financement

crédit dentaire
Le crédit dentaire permet de financer les soins dentaires.

Plus d’un tiers des Français renonce à se faire soigner les dents, à cause des frais élevés et de l’insuffisance, voire l’absence, de remboursement des soins. Pourtant, il existe des solutions pour financer ses soins, dont le crédit dentaire.

Aujourd’hui, Nutrident.fr vous informe sur le crédit dentaire qui vous permet de financer vos frais de soins dentaires.

En quoi consiste le crédit dentaire ?

En réalité, il n’existe pas de crédit dédié aux soins dentaires, vous devez demander un prêt personnel classique à la consommation.

Trois solutions s’offrent à vous :

  1. le prêt affecté ;
  2. le prêt non affecté ;
  3. le crédit renouvelable.

1 – Le prêt affecté

Le prêt affecté ainsi que le prêt non affecté s’appliquent à des sommes allant jusqu’à 75 000 € et remboursables entre 3 et 7 ans.

Le prêt affecté est le moins cher. Vous devez dans ce cas indiquer l’objet du prêt et ensuite justifier sur facture que vous avez bien utilisé l’argent pour l’objectif défini. La banque vous accordera ce prêt si la nécessité des soins est prouvée.

L’argent vous est versé en une seule fois, dès que le contrat entre vous et la banque est signé. Vous devez ensuite rembourser mensuellement, avec un taux d’intérêt préalablement défini qui vous met à l’abri des surprises. C’est le taux annuel effectif global, le TAEG.

2 – Le prêt non affecté

Le prêt non affecté est un peu plus cher et vous n’avez pas à justifier l’utilisation de votre argent. Il est versé et remboursé comme pour le précédent.

3 – Le crédit non renouvelable

Le crédit renouvelable est le plus cher et le plus dangereux si vous n’êtes pas raisonnable. Il s’agit d’une réserve d’argent que vous utilisez comme bon vous semble et que vous remboursez à votre rythme. Au fur et à mesure de vos remboursements, vous reconstituez votre réserve.

Sa durée est limitée à 3 ou 5 ans et le danger est d’utiliser cette réserve en permanence et de payer sans cesse les intérêts qui correspondent.

Vous pouvez généralement rembourser ces dispositifs avec anticipation. Vous risquez de devoir payer quelques frais, mais vous arrêtez les intérêts qui courent.

Comment choisir votre crédit dentaire ?

Vous pouvez demander un crédit à une banque, un établissement financier ou à un grand magasin. Commencez par votre banque qui doit vous trouver la meilleure solution si vous dépendez d’un conseiller consciencieux.

comparer crédit dentaire
Il est important de bien prendre le temps de comparer les offres de crédit.

Si vous passez par un organisme financier ou un grand magasin, ne signez pas sans prendre le temps de comparer les offres. Lisez bien tous les petits caractères et les conditions particulières qui sont signalées par des astérisques. Ne vous laissez jamais influencer par les offres mirobolantes qui cachent souvent des vices et des pièges.

Ne vous arrêtez pas au TAEG, vérifiez les frais de dossier, les pénalités si vous deviez rater une mensualité, etc. Vous devez envisager votre prêt dans sa globalité et calculer son prix total.

Certains établissements n’effectuent aucune vérification et se moquent que vous ne puissiez plus ensuite les rembourser. Vous risquez le surendettement, l’inscription dans le fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers, l’interdiction Banque de France et les huissiers à votre porte.

Il vous revient d’être responsable de vos actes et de n’emprunter que si vous êtes certain de pouvoir assumer les remboursements.

Les autres options pour financer ses soins dentaires

Si vous ne souhaitez pas faire un crédit pour financer vos soins dentaires, vous pouvez également essayer l’une des options suivantes.

Les aides financières pour soins dentaires

Il existe des aides financières pour les soins dentaires qui sont alloués au cas pas cas. Vous devez contacter votre caisse d’assurance maladie pour savoir si vous y êtes éligible.

Selon votre situation personnelle, vous pouvez avoir droit à la CMU-C, l’ACS (l’Aide du paiement d’une Complémentaire Santé) ou une aide financière exceptionnelle individuelle pourvue par la CPAM.

Négocier avec votre dentiste

Votre dentiste peut vous aider de deux façons. Pour commencer, il peut vous proposer de payer par chèque qu’il n’encaissera qu’un mois après l’opération. Vous aurez ainsi le temps de vous faire rembourser par la sécurité sociale et votre mutuelle santé si vous en possédez une. Cela réduit votre avance de trésorerie.

D’autre part, votre dentiste peut vous proposer de régler en plusieurs fois, ce qui consiste à vous proposer un prêt à taux zéro. Vous lui donnez plusieurs chèques qu’il encaisse aux échéances prévues entre vous.

Si malgré tout, vous ne pouvez réunir la somme nécessaire, vous devez vous tourner vers les banques et organismes prêteurs. Renseignez-vous auprès de votre dentiste, car il arrive que des cabinets dentaires contractent des accords avec une banque.

Voici une vidéo vous présentant quelques solutions pour financer vos soins dentaires:

Crédit dentaire : FAQ

Existe-t-il des crédits spécifiques pour les soins dentaires ?

Non, si vous souhaitez prendre un crédit pour financer vos soins dentaires, vous devrez demander un prêt à la consommation classique.

Est-ce que mon dentiste peut me faire un crédit ?

Certains dentistes offrent des facilités de paiement sous la forme d’un paiement en plusieurs fois. N’hésitez pas à parler avec votre praticien si vous avez des problèmes financiers.