Dent cassée : Les Premiers Réflexes à Appliquer Immédiatement

Se casser une dent est un accident heureusement rare, mais qui touche tout le monde et à n’importe quel âge. SI cela vous arrive, vous allez bien sûr prendre rendez-vous en urgence chez votre chirurgien-dentiste, mais, en attendant qu’il vous glisse dans son planning, voici ce qu’il faut savoir si vous vous cassez une dent.

Comment une dent peut-elle casser ?

Il faut tout de même louer l’incroyable résistance de nos dents. Nous n’en possédons qu’un jeu pour toute la vie, une fois que les dents de lait sont tombées, et elles doivent résister pendant des décennies – voire plus d’un siècle avec la multiplication des centenaires – aux chocs et agressions bactériologiques.

Malheureusement, il arrive que les dents cassent, et ce, pour diverses raisons, inattendues ou prévisibles.

Les bris de dents imprévisibles

Les accidents, chutes ou chocs font partie des facteurs que vous ne pouvez pas prévoir, quel que soit votre âge. Les plus sportifs et les plus casse-cous en font souvent les frais, tout comme les maladroits.

Pour certains sports de contact, comme les arts martiaux par exemple, il est indispensable de porter un protège-dents.

Vous pouvez vous casser une dent à cause d’un aliment trop dur ou d’un élément inattendu, comme une pierre dans les lentilles. Normalement, on vous a appris depuis tout petit à mâcher votre galette des rois avec précaution pour ne pas perdre une dent, en même que vous gagnez la couronne du roi (et par conséquent celle du dentiste) !

Et puis, il y a les accidents divers qui vous touchent à la tête ou directement à la mâchoire et que vous ne pouvez bien sûr pas anticiper.

Les bris de dents prévisibles

Vous pouvez avoir des dents qui cassent, sans que ce soit vraiment une surprise. Si vous avez les dents fragiles, cela peut venir des gênes dont vous héritez de vos parents.

Cela peut provenir d’un manque d’hygiène et d’un manque d’entretien. Si vous laissez les infections, caries, abcès ou autres, s’amplifier sans les soigner, vos dents sont affaiblies.

Les dents dévitalisées ne sont plus sensibles, mais tout aussi utiles que les autres. Elles vous empêchent d’avoir des trous dans la denture et elles vous permettent de manger normalement. Mais elles sont aussi plus fragiles et peuvent plus facilement casser. Pour tuer les nerfs, il a fallu les creuser en leur milieu et leurs parois sont par conséquent moins solides.

Des traitements médicamenteux, dont certains antibiotiques, ont une influence délétère sur les dents contre laquelle vous ne pouvez rien.

Enfin, vous pouvez avoir souffert de carences alimentaires lorsque vous étiez petit – et/ou d’une mauvaise alimentation trop chargée en sucre – qui a affecté la croissance de vos dents et les a fragilisées.

Voici une vidéo intéressante sur le sujet des dents cassées:

Les mauvais comportements à éviter

Il est un proverbe que vous pouvez vous répéter en boucle, avant de le ressasser à vos enfants pour qu’ils l’intègrent pour la vie : « les dents ne sont pas des outils ».

Ou plutôt, ce sont des outils dédiés à un seul usage : l’alimentation. Vos dents vous servent à découper et mastiquer vos aliments. Mais leur usage doit s’arrêter là.

On ne décapsule pas une bouteille avec les dents, pas plus qu’on n’arrache un emballage. On ne les utilise pas non plus comme un étau, en tirant avec la main pour déchirer un tissu ou toute autre matière, ni comme casse-noix ou casse-noisettes. Si vous faites cela, vous appliquez à vos dents des tractions et des torsions pour lesquelles elles ne sont pas conçues. Vous les fragilisez et, à force, elles cassent.

L’autre comportement néfaste est le bruxisme. Si vous grincez des dents, cela signifie que vous frottez les surfaces des dents des deux mâchoires les unes contre les autres. Cela use prématurément les dents et fait sauter l’émail, ce qui les fragilise. Si c’est votre cas, vous devez consulter votre dentiste et porter un appareil la nuit pour protéger vos dents (et la personne qui dort à côté de vous, car le bruit est insupportable !).

Et puis…

Et puis, c’est la vie, en vieillissant, c’est tout le corps qui devient plus fragile et les dents ne font pas exception.

Que faire lorsque vous vous cassez une dent ?

Que faire du morceau de dent cassée ?

Si vous vous cassez une dent, tâchez de récupérer le morceau, le dentiste pourra peut-être vous le recoller. Si ce n’est pas possible, il servira au moins à réaliser un moulage pour la prothèse qui viendra en remplacement.

Le morceau de dent que vous ramassez doit être rincé à l’eau tiède, sans frotter. Si jamais il y a des morceaux de tissu dentaire, il ne faudrait surtout pas les endommager. En attendant que le dentiste vous reçoive, conservez votre morceau de dent dans un récipient contenant de la salive, du lait ou une solution d’eau saline que vous pouvez trouver en pharmacie.

Vous pouvez aussi la conserver en la plaçant sous votre langue, afin qu’elle soit humidifiée par votre salive. Prudence, ne l’avalez pas !

Quel traitement appliquer dans la bouche ?

Dans l’idéal, aucun ! N’appliquez pas de médicament, ne mangez pas et ne buvez pas autre chose que de l’eau. N’exercez aucune pression sur votre dent cassée.

Un dentiste consciencieux conserve toujours des plages horaires disponibles pour les urgences. Si vous êtes en dehors des horaires de cabinet, vous devez être pris rapidement par les urgences dentaires autour de chez vous.

Que faire si la dent est expulsée ?

Si la dent est expulsée avec sa racine, il existe une chance assez mince que le dentiste puisse la réimplanter, mais il faut néanmoins tout faire pour la tenter. Vérifiez qu’elle est bien intacte et, si c’est le cas, ne perdez pas une seconde.

Commencez par la rincer à l’eau tiède, sans la frotter, pour ne prendre aucun risque d’abîmer les tissus. Il faut que vous arriviez à la débarrasser de toutes les poussières et débris qu’elle a pu accumuler en tombant par terre. Tâchez ensuite de la replacer immédiatement dans sa cavité d’origine.

Vous devez la tenir par son extrémité et la pousser au fond pour qu’elle retrouve sa place. Vous le saurez en refermant doucement vos mâchoires. Si votre dentiste ou un service d’urgence peut vous recevoir dans la demi-heure, vous pourrez peut-être conserver votre dent d’origine, si les tissus arrivent à se reformer.

Quel traitement chez le dentiste ?

Le dentiste va d’abord évaluer l’étendue des dégâts et éventuellement prendre des radios de votre dent cassée. Il va vérifier qu’il n’y a pas d’autres dents fêlées ou endommagées, mais aussi que les os de vos mâchoires ne sont pas impactés.

Après avoir évalué l’état et la vitalité de votre dent, trois scénarii s’imposent à lui.

1 – La fracture est superficielle

Si la fracture est superficielle et que vous avez pu récupérer votre morceau de dent, il va la recoller avec une colle spécifique, ou avec une résine qui comblera le manque de matière, si le choc a provoqué des éclats.

2 – La fracture a atteint la pulpe de la dent

La pulpe de la dent est une partie vitale. Si elle est atteinte, il va falloir dévitaliser la dent et la reconstituer, soit à l’aide de résine, soit avec la pose d’une couronne. Votre morceau de dent cassée aidera le dentiste à faire un moulage qui permettra de réaliser une prothèse déjà adaptée à votre mâchoire et qui n’en gênera pas l’occlusion.

3 – La fracture a touché la racine

Dans le pire des cas, la racine de votre dent est touchée et il faudra dans ce cas d’extraire. Le cas échéant, il est très important de remplacer la dent manquante, même si elle n’est pas visible (molaire ou prémolaire).

Lorsqu’il vous manque une dent, c’est toute la mâchoire qui se modifie pour combler le trou, cela signifie aussi des problèmes de mastication, avec des répercussions sur le système digestif, et parfois des problèmes d’élocution.

Une dent arrachée peut être remplacée par un implant ou un bridge.

Que se passe-t-il entre l’accident et le remplacement de la dent cassée

Il peut se passer un certain laps de temps avant de remplacer une dent cassée, parfois jusqu’à six mois pour que la cicatrisation soit complète, notamment s’il y a une pose d’implant.

S’il s’agit d’une incisive ou d’une canine, le dentiste vous façonnera une dent en résine de la même couleur que vos dents qui vous permettra de vivre tout à fait normalement en attendant.

S’il s’agit d’une dent moins visible, prémolaire ou molaire, vous n’êtes pas obligé de la remplacer par une prothèse provisoire. Il vous faudra quelques semaines avant de pouvoir manger normalement que la gencive ne soit plus sensible.

Conclusion

Retenez que dans tous les cas où vous vous cassez une dent, une visite chez votre chirurgien-dentiste s’impose. Il va d’abord s’assurer que vous n’avez pas d’autres séquelles – si votre mâchoire est fêlée, les conséquences peuvent être graves – et il fera tout pour conserver vos dents d’origine. Si vous ne soignez pas une dent cassée, pensez qu’une brèche a été ouverte ; vous allez faire le bonheur des bactéries et les infections ne vont pas tarder à se développer.

Statistiques Sur La Santé Bucco-Dentaire

Statistiques Sur La Santé Bucco-Dentaire

Pour vous donner une idée de l’importance de la santé bucco-dentaire, voici quelques chiffres compulsés de statistiques européennes et mondiales, avec un paragraphe dédié au sucre, l’ennemi des dents. Maladies Bucco-Dentaire : 10 Faits Marquants Dans Le Monde   1...

Bridge Dentaire: Guide Complet

Bridge Dentaire: Guide Complet

S’il vous manque une ou plusieurs dents, le bridge fait partie des prothèses qui peuvent réparer votre dentition. Il ne représente pas la seule solution, car vous avez parfois le choix avec la pose d’un implant. Pour savoir ce qui est possible pour vous et ce qui est...

Bienvenue sur Nutrident.fr !

Je m’appelle Thibaut et j’ai crée ce site pour partager ce que j’ai appris en matière de santé dentaire. Sur nutrident.fr, je partage donc ce que j’ai découvert sur la nutrition, sur le microbiote intestinal, ou encore sur votre santé et leurs associations avec la santé dentaire ; afin de réduire vos visites chez le dentiste, renforcer vos dents et vos gencives, et même les reminéraliser.