Implant dentaire : prix et informations pratiques

Le premier implant dentaire fut réalisé en 1965 par un chirurgien orthopédique, depuis le domaine de l’implantologie ne cesse de se développer grâce à la conception d’implants dentaires de plus en plus perfectionnés. Mais la qualité à un prix (au sens propre) !

Alors, si vous avez l’intention de recourir à la pose d’un ou plusieurs implants dentaires, vous vous posez certainement beaucoup de questions d’ordre financier. Combien va me coûter mon implant dentaire ? Est-ce pris en charge pas la sécurité sociale ? Quel remboursement espérer de la part de ma mutuelle ? Existe-t-il des solutions pour réduire les coûts ?

Dans le présent article, Nutrident.fr vous donnera toutes les informations dont vous aurez besoin pour répondre à l’ensemble de vos questions concernant les tarifs des implants dentaires.

De quoi dépend le coût d’un implant dentaire ?

Avant de vous balancer des chiffres, il est important que vous connaissiez les différentes variables dont va dépendre le coût de l’ensemble du processus de pose d’un (ou plusieurs) implant dentaire. On vous liste ci-dessous les éléments principaux qui fixent le prix :

  • Les honoraires du chirurgien-dentiste : les honoraires des différents chirurgiens-dentistes sont hautement variables (les plus expérimentés et les plus réputés ont généralement des honoraires plus élevés), c’est pour cela qu’il serait judicieux de comparer les prix ;
  • Le nombre d’implants à se faire poser ;
  • La qualité des implants : les implants en zircone sont deux fois plus chers que ceux en titane ;
  • Le prix de l’acte prothétique : c’est-à-dire l’ensemble du processus de réalisation et pose des prothèses qu’on fixe sur les implants. Cela inclus les honoraires du prothésiste, la complexité de réalisation des prothèses et les matériaux utilisés ;
  • La complexité de l’opération : elle va dépendre entre autres de la position des dents à remplacer, la nécessité ou non d’une greffe osseuse et son type si elle se révèle nécessaire, l’état bucco-dentaire ;
  • Les examens complémentaires réalisés (radiographies, scanners…) ;
  • La technique réalisée (mise en charge immédiate ou différée…) ;
  • La situation géographique : il faut savoir que les prix pratiqués en France dans le domaine de l’implantologie sont parmi les plus chers en Europe.

Quel est le prix d’un implant dentaire ?

Maintenant que vous avez pris connaissance des variables qui fixent le prix des implants dentaires, c’est le moment de vous donner quelques chiffres (les plus récents) :

Le prix d’un implant dentaire et son pilier oscille entre 700 et 1500 € avec une moyenne de 1200 €. À ce prix-là, il faut ajouter entre 600 et 1000 € pour la couronne, ce qui amène la facture totale à 1800 € en moyenne pour une seule dent (entre 1500 et 2500 €).

Pour chaque procédure additionnelle une somme supplémentaire doit être versée :

  • Pour une greffe osseuse dans la mâchoire : les coûts sont extrêmement variables, comptez 600 à 5000 € supplémentaires ;
  • Pour une extraction dentaire : 60 et 250 € pour une extraction basique et entre 100 et 500 € pour une extraction chirurgicale ;
  • Pour les examens complémentaires : 10 à 150 € pour les radiographies et entre 150 et 400 € pour un scanner.

Toutes ces prestations additionnelles peuvent facilement porter la facture totale pour le remplacement d’une seule dent à environs 3500 € (entre 2000 et 5000 €).

Pour le remplacement de l’ensemble des dents des deux mâchoires par des implants il faut compter entre 30 000 et 60 000 € avec un prix moyen qui se rapproche plus des 35 000 €.

Implant dentaire : quelle prise en charge par la sécurité sociale ?

Quasiment aucune ! Malheureusement, la nouvelle réforme de 2020 sur le remboursement à 100 % des soins dentaires n’inclus pas les implants dentaires. Le processus de pose d’un ou plusieurs implants dentaires est donc entièrement à votre charge, enfin presque, car l’assurance maladie prend en charge le remboursement de la totalité ou d’une partie des frais de la ou des couronnes (selon leur matériaux…).

C’est pour cette raison qu’il est judicieux d’opter pour une mutuelle prenant en charge la pose d’implants dentaires. En effet, certaines d’entre elles remboursent au moins une partie des frais engagés dans ce type d’interventions. N’hésitez donc pas à avoir recours à des comparateurs de mutuelles en ligne pour choisir celle qui convient le mieux à vos besoins pour atténuer au maximum le montant que vous allez payer de votre poche ! Nous vous en proposons un très bien fait, gratuit et sans engagement :

Pour conclure : on vous donne quelques conseils pour réduire votre facture !

Compte tenu de la cherté de la pose des implants dentaires et de l’absence de leur prise en charge par l’assurance maladie, nous vous proposons quelques solutions pour réduire votre facture :

  • Faire des devis chez plusieurs chirurgiens-dentistes ;
  • Souscrire à la meilleure mutuelle après en avoir comparé plusieurs ;
  • Faire du tourisme médical (plus précisément dentaire), notamment en Espagne et en Hongrie ;
  • Envisagez les écoles dentaires !