Cancers de la bouche et effets secondaires des traitements

cancer
Il existe de nombreux cancers de la sphère buccale.

Les cancers liés à la cavité buccale sont divers, car ils touchent toutes les parties de la bouche : lèvres, muqueuse de la bouche et pharynx.

Nutrident.fr vous détaille les différents cancers de la bouche et revient sur les effets secondaires de la chimiothérapie et la radiothérapie, que le cancer soit lié ou non à la bouche. En effet, tous les médicaments, même lorsque la pathologie ne concerne pas la bouche, ont une incidence sur la santé de la cavité buccale.

Les chiffres du cancer de la cavité buccale

D’après Santé Publique France, les nouveaux cas de cancer LBP (Lèvre Bouche Pharynx) sont au nombre de 10 055 chez les hommes et 3 637 chez les femmes (chiffres de 2018).

Les décès dus à cette pathologie sont en constante régression, grâce à des traitements toujours plus efficaces, avec un éventuel recours à la chirurgie réparatrice pour retrouver un organe fonctionnel et esthétique.

Les organes touchés par le cancer LBP

Les cancers LBP sont le plus souvent des carcinomes. Au lieu de s’attaquer à l’épiderme, ils touchent la muqueuse qui tapisse l’intérieur de la bouche. Les cancers LBP peuvent aussi toucher les muscles, nerfs ou les os de la bouche et s’étendre aux lèvres et au pharynx. Le pharynx est le carrefour aéro-digestif situé entre les voies aériennes (de la cavité nasale au larynx) et les voies digestives (de la cavité buccale ou bouche à l’œsophage).

Ainsi, on peut distinguer :

  • le cancer de la langue : le plus fréquent après les carcinomes ;
  • le cancer du palais ;
  • le cancer des amygdales qui peuvent être des carcinomes ou des lymphomes (cancer de la lymphe) ;
  • le cancer de la lèvre qui peut être touchée en superficie ou dans la couche la plus profonde de l’épiderme.

Les causes du cancer LBP

Les cancers LBP sont plus répandus chez les hommes que chez les femmes. Il est souvent possible de les lier à des comportements très identifiés, notamment la consommation de tabac et d’alcool. Ces mauvaises habitudes mettent du temps à déclencher les pathologies, c’est pourquoi ces cancers se déclarent souvent après la quarantaine. Cependant, comme tous les cancers, la cause n’est pas toujours identifiée et il faut toujours envisager une transmission héréditaire.

Parmi les facteurs de risque reconnus :

  • alcool ;
  • tabac à fumer ou à chiquer ;
  • autres produits à chiquer du type noix d’arec ou bétel ;
  • exposition aux UV du soleil pour le cancer des lèvres.
  • les infections virales à HPV (Human Papilloma Virus)

Il faut aussi tenir compte de toutes les autres pathologies connexes, cancéreuses ou non, et les graves carences alimentaires, qui affaiblissent le système immunitaire et le rende plus sensible au développement d’un cancer.

Les symptômes des cancers de la bouche

Les cancers ne peuvent être décelés que par un examen médical. Cependant, certains troubles peuvent vous alerter et vous devez dans ce cas effectuer une visite de contrôle chez votre dentiste. Plus un cancer est soigné tôt, plus il a de chance de guérir.

Voici quelques-unes des anomalies dont vous devez surveiller l’évolution :

  • colorations rouges et blanches ;
  • lésions qui ne cicatrisent pas ;
  • saignements ;
  • grosseurs et gonflements ;
  • douleurs inexpliquées ;
  • perte de sensibilité,
  • voix éraillée ;
  • dents qui bougent, etc.

Les traitements des cancers LBP

Un cancer LBP peut se soigner par chimiothérapie (pour empêcher sa prolifération), radiothérapie (pour détruire les cellules cancéreuses) et/ou par chirurgie oncologique (pour retirer les parties affectées).

Les effets secondaires des traitements du cancer

Tout traitement médical entraîne des effets secondaires. Dans le cas du cancer, qu’il soit de la bouche ou de tout autre organe, la chimiothérapie et la radiothérapie constituent des traitements de choc qui peuvent affecter votre santé bucco-dentaire.

La muqueuse de la bouche est mise à rude épreuve et, plus que jamais, vous devez adopter une hygiène irréprochable. Il n’est pas question de développer des infections qui viendraient s’ajouter au cancer.

Avant de commencer un traitement de radiothérapie ou de chimiothérapie, quel que soit le cancer à soigner, prenez rendez-vous chez le dentiste pour vous assurer que toutes les affections que vous pouvez avoir sont soignées. Les traitements augmentent le risque de développer des caries et accélèrent la formation de celles qui sont naissantes, c’est pourquoi vous devez les soigner avant.

Les glandes salivaires peuvent être impactées et les traitements peuvent alors engendrer une sècheresse de la bouche très désagréable et qui est aussi favorable au développement des caries. Des mycoses peuvent aussi en profiter pour s’installer. Le dentiste peut vous prescrire des traitements pour soigner ces deux problèmes.

Vous pouvez perdre momentanément le goût et votre bouche peut devenir douloureuse. Choisissez dans ce cas une alimentation qui nécessite le moins de mastication possible.

Enfin, vous pouvez développer une ostéoradionécrose. Cette affection, heureusement peu fréquente – entre 2 et 4 % des patient traités – est une complication de la radiothérapie, liée à un défaut de cicatrisation du tissu osseux. Elle se soigne par traitement chirurgical.