Rétrognathie : que faire lorsqu’on a des dents en avant ?

dents en avant
Comment rétablir des dents trop en avant ?

Avoir les dents du haut très avancées est un des complexes dentaires les plus courants. Surnommé « dents de lapin », ce problème pousse de nombreuses personnes à consulter un dentiste.

En plus de l’inconvénient esthétique, cette malposition dentaire s’accompagne fréquemment de certains troubles fonctionnels tels que des difficultés d’élocution et une gêne à la mastication.

Aujourd’hui, de nombreux traitements existent pour remédier à ce trouble de positionnement des dents et/ou de la mâchoire. Nutrident.fr vous en dit plus dans le présent article.

Si vous souhaitez vous tourner tout de suite vers un traitement orthodontique, renseignez-vous sur les gouttières invisibles Dr Smile.

Comment remédier à la rétrognathie ?

Dents de lapin ou dents en avant : il s’agit du nom très évocateur qui définit une malposition dentaire, caractérisée par un décalage entre les dents du haut -ces dernières sont projetées en avant-, et les dents du bas.

Dans le jargon médical, cette pathologie, qui ne doit pas être confondue avec la prognathie, est aussi appelée « rétrognathie mandibulaire ». Dès lors, il s’agit plus d’un défaut de positionnement des mâchoires, celle du bas étant rejetée en arrière.

Dans le traitement des dents en avant ou de la rétrognathie, 2 situations sont proposées (selon le degré de sévérité du décalage, l’âge du patient, la réponse au traitement…) :

  • Traitement orthodontique seul (en 1 ou 2 temps) ;
  • Protocole orthodontico-chirurgical (association des traitements orthodontique et chirurgical).

Rétrognathie chez les enfants

Il est tout à fait possible de traiter les dents du haut en avant dès l’enfance (entre 6 et 9 ans). Le traitement s’avère particulièrement efficace, car, à cet âge-là, les os sont encore en phase de croissance. De fait, la correction se révèle beaucoup plus simple à réaliser.

dents de lapin
Les corrections peuvent s’effectuer dès l’enfance

Léger, le traitement se caractérise par le port d’un petit appareil pendant la nuit. L’objectif étant de repousser progressivement ces fameuses dents de lapin en arrière afin de les aligner sur les autres.

En s’attaquant au problème le plus tôt possible, les soins se réalisent en deux étapes

  • Vers 7-8 ans : première phase de correction tout en respectant la croissance de l’enfant (environ 1 an) ;
  • Vers 11-12 ans : seconde phase visant à aligner définitivement les dents (entre 18 et 24 mois).

Rétrognathie mandibulaire : traitements orthodontiques chez l’adulte

Chez l’adulte, plusieurs méthodes orthodontiques sont utilisées pour corriger le syndrome des dents de lapin.

Les gouttières dentaires transparentes

Les traitements orthodontiques ne riment plus seulement avec bagues et appareils métalliques non esthétiques. Depuis quelques années, de nouvelles gouttières transparentes ont fait leur apparition sur le marché, séduisant des milliers de patients par leur côté discret.

Esthétisme et efficacité. Les gouttières transparentes sur mesure exercent une pression sur vos dents du haut avancées afin qu’elles retrouvent une position plus naturelle. Le travail orthodontique s’effectue sans que personne s’en aperçoive.

Parmi les marques qui se distinguent, nous apprécions particulièrement l’entreprise allemande Dr Smile qui réussit à allier qualité et prix très compétitifs.

Très en vogue, la méthode fait aussi fureur en France. Les cliniques s’implantent dans les principales villes du pays.

Autres artifices orthodontiques

Les bagues dentaires, les élastiques, les brackets ou les vis d’encrage sont aussi des dispositifs permettant de redresser des dents de lapin.

En cas de résultat insuffisant du traitement orthodontique, un traitement chirurgical est envisagé.

Traitement chirurgical de la rétrognathie

Dans certaines situations, notamment lorsque la rétrognathie est surtout d’origine squelettique, une chirurgie maxillo-faciale est nécessaire afin de repositionner les mâchoires.

Cette chirurgie, dite « orthognatique », est recommandée à partir de la fin de l’adolescence (17 ou 18 ans généralement) ; période correspondant à la pleine croissance de la mâchoire.

Déroulement et techniques chirurgicales

La chirurgie de repositionnement de la mâchoire en cas de rétrognathie se pratique sous anesthésie générale. Elle est donc totalement indolore.

chirurgie dents de lapin
Plusieurs interventions chirurgicales sont possibles afin de corriger la malposition

Le choix de la technique chirurgicale à adopter dépend de plusieurs paramètres que seul le chirurgien est en mesure d’analyser.

Voici 2 exemples d’interventions chirurgicales visant à corriger un trouble de positionnement des mâchoires :

  • Chirurgie d’avancée maxillaire : de manière très schématique, elle consiste à sectionner l’os maxillaire supérieur (os de la mâchoire supérieure), l’avancer de quelques millimètres puis le fixer dans cette nouvelle position grâce à un système à vis. L’os va alors se ressouder naturellement après quelques semaines.

Cette intervention ne laisse aucune cicatrice visible, car les incisions sont réalisées à l’intérieur de la cavité buccale.

  • Chirurgie d’avancement de la mâchoire inférieure : dans ce cas, c’est la mandibule (os de la mâchoire inférieure) qui va être sectionnée afin de l’avancer puis de la fixer dans sa nouvelle position. Là aussi, l’os va se ressouder de manière naturelle.

Par la suite, un autre traitement orthodontique est mis en place dans le but de consolider les résultats et d’obtenir un alignement idéal des dents.

Dents en avant : quelles sont les causes ?

Cette malposition dentaire peut avoir plusieurs causes, en voici les principales :

  • Génétique : il est courant que plusieurs membres de la même famille présentent ce trouble de positionnement dentaire ou maxillaire.
  • Une déformation de l’arcade alvéolaire de la mâchoire secondaire : résultat de la succion du pouce ou d’une sucette chez l’enfant.

Comme vous pouvez le constater, ce trouble de positionnement des dents ou des mâchoires trouve son origine dès le plus jeune âge. D’ailleurs, il est aussi prouvé que des mauvaises habitudes, comme le fait de pousser ses dents avec la langue, peut aussi donner lieu à cette malposition dentaire.

Il est donc essentiel de poser très tôt son diagnostic clinique afin de pouvoir le traiter efficacement et rapidement, avant son aggravation ou l’apparition de certaines complications.

Rétrognathie : quelles sont ses répercussions ?

En l’absence d’une prise en charge précoce et efficace, la rétrognathie (mâchoire inférieure rejetée en arrière) peut entraîner un certain nombre de problèmes :

dents de lapin
Les dents avancées s’expliquent aussi par des mauvaises habitudes qui commencent dès la petite enfance
  • Troubles de l’élocution (type cheveu sur la langue).
  • Douleurs ou craquements ressentis au niveau des articulations temporo-mandibulaires (articulations de la mâchoire) lors du bâillement ou de la mastication.
  • Augmentation du risque de plusieurs pathologies dentaires et parodontales
  • Mauvais contacts entre les dents du bas et celles du haut avec usure prématurée.
  • Risque de morsure du palais
  • Risque de traumatisme dentaire plus élevé
  • Dysharmonie du sourire et du visage dans les formes avancées

Si vous détectez des signes de rétrognathie chez votre enfant (ou tout autre trouble de développement des mâchoires), l’équipe de Nutrident vous recommande de prendre un rendez-vous chez un dentiste. Le diagnostic qui en suit est le meilleur moyen de prévenir et de freiner la position incorrecte des dents.

Le numéro de renseignements téléphoniques suivant peut tout de suite vous mettre en contact avec le professionnel de santé adéquat :

Conclusion

La rétrognathie est une malposition dentaire fréquente qui commence à se développer dès le plus jeune âge. Elle se reconnaît par la présence d’un décalage plus ou moins important entre les dents du haut et celles du bas, avec généralement les dents du haut projetées en avant.

Les dents en avant sont généralement associées ou liées à un trouble du positionnement de la mâchoire inférieure appelé « rétrognathie » ou « rétromandibulie ».

Le traitement des dents en avant et/ou de la rétrognathie fait appel à l’orthodontie ou à la chirurgie maxillo-faciale. L’association des deux interventions est souvent recommandée.

Les résultats du traitement sont, dans la majorité des cas, très satisfaisants, voire spectaculaires. L’harmonie du visage et celle du sourire sont nettement améliorées. De plus, tous les troubles fonctionnels liés à la rétrognathie sont corrigés efficacement.

La prévention occupe une place essentielle dans ce genre de malpositions dentaires. Il faut donc que les parents soient attentifs vis-à-vis de leurs enfants et à l’affût de la mauvaise habitude susceptible de nuire à leurs dents ou aux mâchoires.

Si votre enfant présente des signes de rétrognathie ou de malposition dentaire, n’hésitez pas à l’emmener consulter un spécialiste au plus vite. En effet, une prise en charge précoce offre de meilleures chances de guérison sans recourir à des traitements invasifs.

N’oubliez pas que les malpositions dentaires augmentent le risque des pathologies (caries, déchaussement des dents, gingivites, parodontites…).

FAQ

Comment soigner la rétrognathie ?

Cette pathologie se traite via le port d’un appareil orthodontique et/ou d’une intervention chirurgicale. Cela dépend du degré de malposition des dents et des mâchoires.

Comment s’appellent les dents de devant ?

Il s’agit des incisives.

Comment corriger une malposition des dents sans appareil ?

Les appareils dentaires sont encore nécessaires. Cependant, des prothèses modernes et transparentes existent désormais comme les gouttières invisibles Dr Smile.

Sources médicales

Hospices Civils de Lyon. Chirurgie des mâchoires (Chirurgie orthognathique)

International Orthodontics. Volume 16, Issue 4, December 2018, Pages 761-775. Collège européen d’orthodontie: Commission d’affiliation et de titularisation.

Vulgaris Médical. Rétrognatisme ou rétrognathie.