Inlay Core: Guide Complet sur la Prothèse Dentaire

Lorsqu’une dent est trop abîmée pour supporter directement une couronne, le dentiste peut vous proposer la pose d’un inlay core. Nutrident.fr vous explique dans quels cas utiliser l’inlay core et comme s’articule cette prothèse qui doit être ensuite surmontée d’une couronne.

Comment se présente un inlay core

L’inlay core est également connu sous le nom de « dent sur pivot ». Il s’agit d’une prothèse dentaire très discrète, composée de deux éléments : une pièce métallique fixée en partie dans la racine de la dent, et sa partie supérieure qui dépasse, le moignon. La couronne est ensuite fixée sur ce pivot, afin de reprendre exactement la forme de la dent naturelle. L’effet est donc totalement invisible.

Quand utiliser un inlay core

L’inlay core est utile pour une dent trop délabrée pour supporter directement une couronne. En effet, celle-ci doit pouvoir se fixer sur une partie stable et robuste. Si la dent est trop abîmée, la tige métallique de l’inlay core fait office de support. L’inlay core sert donc à remplacer une dent trop cariée ou fracturée.

Les avantages de l’inlay core

Le premier avantage de l’inlay core est de ne pas avoir à arracher la racine de la dent qui doit uniquement être dévitalisée. Il est toujours recommandé de conserver les dents naturelles, autant que faire se peut.

Étant donné que la nouvelle dent basée sur l’inlay core se fixe indépendamment des autres dents, cela évite d’intervenir sur les dents adjacentes, comme pour un bridge ou un dentier partiel.

La jonction entre la racine et la couronne est robuste et parfaitement étanche. Vous avez la garantie que votre inlay core résistera à la pression masticatoire et que vous évitez les infiltrations dans la racine qui pourraient provoquer des inflammations et abcès dus aux bactéries.

Les matériaux utilisés pour fabriquer les inlays 

Il y a quelques décennies seulement, il n’était pas rare de voir des personnes avec des dents en or. Il est toujours possible aujourd’hui de faire fabriquer votre couronne en or, mais les demandes sont assez exceptionnelles. L’or est un matériau bio-compatible qui n’engendre pas de réactions au contact de la racine de la dent ou des gencives. De plus, il dure très longtemps. L’inconvénient est évidemment esthétique, mais il plaît à certains.

La couronne peut aussi être fabriquée dans un alliage de nickel et chrome pour un rendu couleur argent. Là encore, la discrétion n’est pas au rendez-vous et vous risquez en plus des problèmes d’allergie et de réaction avec certains aliments. Ce type d’alliage ne devrait plus vous être proposé.

Si vous ne voulez pas que l’on remarque votre inlay core, vous devez choisir une couronne en porcelaine, en céramique ou mixte, c’est-à-dire céramo-métallique. La porcelaine vous procurera la plus fidèle ressemblance avec vos dents naturelles.

Votre dentiste utilise un nuancier pour coller au plus près de la couleur des dents adjacentes et communique la référence au prothésiste qui fabrique votre couronne.

La couronne mixte est composée d’une structure en métal qui est ensuite recouverte de céramique. Le rendu est très discret, mais pas parfait. Il est en effet possible de deviner la structure métallique au niveau de la gencive.

Il est dont préférable d’éviter ce type de couronne pour les incisives, mais elle ne pose aucun problème pour les autres dents, car, même avec votre plus large sourire, il sera quasiment impossible de suspecter la présence du métal. La partie en céramique reprend la nuance de couleur de vos autres dents pour le rendu le plus discret possible.

Comment se pose l’inlay core

La première étape consiste à dévitaliser la dent. Toute la pulpe contenue dans les canaux de la racine est retirée et remplacée par un matériau dense qui assure l’étanchéité.

Dans un deuxième temps, le dentiste procède à la taille de la dent. Il élimine les parties gâtées par la carie ou cassées, afin de préparer une surface propice à l’emboîtement avec la future couronne.

Une fois la taille terminée, il prend une empreinte sur laquelle le prothésiste dentaire va s’appuyer pour fabriquer la couronne et le pivot.

Lors de la dernière séance, le dentiste scelle le tenon dans la racine, ainsi que la couronne.

Le résultat doit être parfaitement invisible (sauf pour les prothèses en or) et doit s’imbriquer dans la mâchoire naturellement.

Le remboursement de l’inlay core

L’inlay core est très mal remboursé. Il peut vous coûter de 200 à 700 € et n’est remboursé par la Sécurité Sociale qu’à 70 % sur une base de 122,55 € ou 144,05 €. La différence porte sur la présence ou non d’une clavette, nécessaire dans certains cas. Vous êtes donc remboursé de 85,78 € ou 100,83 €.

Votre dentiste vous établira un devis qui vous permet de vérifier comment votre mutuelle compense la différence avec le prix total.

A propos de l'auteur:

ViolaineRédactrice web spécialisée, Violaine contribue à structurer des informations sur la santé bucco-dentaire et l'alimentation de manière claire et articulée pour pouvoir en faire bénéficier au plus grand nombre sur le site nutrident.fr

 

Lire Aussi

Sinus lift: Pourquoi y avoir recours?

Sinus lift: Pourquoi y avoir recours?

Lors de la pose d’un implant dentaire, si vous ne disposez pas d’un os de la mâchoire assez épais, votre dentiste va vous proposer un sinus lift. Nutrident.fr vous explique en quoi consiste cette intervention assez courante. Qu’est-ce que le sinus lift ? Lorsque vous...

Bienvenue sur Nutrident.fr !

L'équipe Nutrident.fr est composée de personnes qui ont pris en main leur santé dentaire pour moins souffrir des cavités, des gingivites et consorts. Nous avons donc créé  ce site pour partager nos expériences personnelles en matière de santé dentaire. Nous relayons ce que nous avons découvert sur la nutrition, le microbiote intestinal, et leurs associations avec la santé dentaire ; afin de renforcer vos dents et vos gencives, et votre confiance en vous.