La parodontologie : tout savoir sur cette spécialité dentaire

parodontologieLe parodonte constitue l’ensemble des tissus qui maintiennent une dent dans son alvéole. En cas de pathologie qui affecte cette partie de votre bouche, vous allez vous tourner vers un spécialiste de la parodontologie : le parodontologue. Les maladie parodontites commencent souvent par un simple saignement de gencives, mais dégénèrent rapidement et provoquent des pathologies irréversibles très graves. Nutrident.fr vous explique pourquoi il est important de ne jamais négliger la santé de votre parodonte.

 

Pourquoi la bonne santé du parodonte est fondamentale pour la santé bucco-dentaire

Chacune de nos dents n’est pas juste posée dans son alvéole, mais elle est incluse dans un système complet, le parodonte. Ce dernier est constitué de plusieurs éléments qui permettent d’assurer la fixation de la dent :

  • os alvéolaire de la mâchoire ;
  • gencives ;
  • ligaments alvéo-dentaires ;
  • cément de la racine dentaire : matériau organique recouvrant l’ivoire de la base des dents ;
  • vaisseaux sanguins ;
  • système nerveux.

Si l’un ou plusieurs de ces éléments deviennent défaillants, la dent n’est plus maintenue : elle se déchausse, avant de tomber.

Les maladies du parodonte sont dégénératives et, lorsqu’elles ne sont pas prises à temps, elles deviennent très difficiles à soigner. Si l’os de la mâchoire est touché, il faut procéder à des opérations lourdes de greffe d’os pour pouvoir y planter des implants.

Lorsqu’aucun soin n’est plus possible, la seule alternative est le dentier.

Quels sont les signes avant-coureurs d’une parodontite

Les causes de la parodontite

La parodontite peut être causée par des bactéries spécifiques si l’hygiène bucco-dentaire n’est pas respectée. Mais elle peut aussi être due à bien d’autres causes :

  • modifications hormonales, notamment lors de la grossesse ou au moment de la ménopause ;
  • âge ;
  • habitudes de vie : surconsommation de tabac ou d’alcool, malnutrition (chez les anorexiques notamment), etc. ;
  • maladies chroniques, comme diabète ou le VIH.

La parodontite est aussi issue d’une carie ou d’un abcès qui ne sont pas soignés et dégénèrent.

Les signes qui doivent vous alerter

La parodontite est insidieuse et débute souvent comme une simple gingivite. L’inflammation de la gencive devient aiguë, puis se propage dans les os de la mâchoire. La dent commence à bouger, puis elle tombe.

Une simple douleur ou un saignement de dent doit vous alerter et vous inciter à vous rendre rapidement chez votre dentiste pour une visite de contrôle. Selon l’avancée de la pathologie et selon la formation de votre dentiste, il se charge des soins ou vous redirige vers un parodontologue.

Les principaux signes de la parodontite sont :

  • les douleurs, rougeurs et saignements au niveau des gencives ;
  • une halitose (mauvaise haleine) récurrente ;
  • l’apparition de pus au niveau des gencives ;
  • la mobilité des dents ;
  • le déchaussement des dents avec la gencive qui semble se rétracter ;
  • une sensibilité exacerbée des dents, notamment au froid.

Quels sont les traitements de la parodontologie

Le premier travail du parodontologue est de déterminer l’origine de votre pathologie. S’il s’agit d’un défaut d’hygiène, il commence par procéder à un détartrage et au surfaçage radiculaire. Cela consiste à éliminer le cément abîmé et à polir les surfaces altérées. Le praticien éradique les dépôts sous gingivaux adhérents et restaure la bonne hygiène des gencives.

La révision des traitements dentaires

Un premier nettoyage permet d’y voir plus clair. Il faut ensuite vérifier tous les soins déjà effectués, comme une dévitalisation mal réalisée, une prothèse dentaire obsolète, la formation d’un abcès, etc.

Le traitement chirurgical

Si la pathologie est plus avancée, il faut passer à la chirurgie. Si vos gencives sont atteintes, il va peut-être falloir procéder à une gingivectomie qui en est l’ablation partielle, ou au contraire à la greffe gingivale, si vos gencives se sont trop rétractées.

Si vos dents ne sont plus soutenues dans leur alvéole, elles chutent naturellement. Le parodontologue peut poser des ligatures et attelles qui les maintiennent artificiellement. Si ce n’est pas possible, le recours est la pose d’implants dentaires. Cependant, si les os de vos mâchoires sont touchés, ils sont trop fragiles pour supporter l’implant et il faudra préalablement procéder à une greffe osseuse.

Les coûts de la parodontologie

Les détartrages et la pose d’attelles et de ligatures sont pris en charge par l’assurance maladie, à hauteur de 70 %. Pour le reste, vous devez en référer à votre mutuelle complémentaire.

Les tarifs sont libres et les interventions assez lourdes, ce qui implique des factures en centaines ou en milliers d’euros. Si vous souffrez d’une maladie parodontale, vous avez tout intérêt à vous pencher sur la comparaison des différentes mutuelles pour obtenir les meilleurs remboursements.

A propos de l’auteur:

ViolaineRédactrice web spécialisée, Violaine contribue à structurer des informations sur la santé bucco-dentaire et l’alimentation de manière claire et articulée pour pouvoir en faire bénéficier au plus grand nombre sur le site nutrident.fr

Pour En Savoir Plus

Orthodontie Invisibleorthodontie

Guide Appareil Dentairecontention dentaire

Appareil Dentaire de CouleurAppareil dentaire de couleur

Avis InvisalignInvisalign

Remboursement du Traitement InvisalignRemboursement

Les Alternatives à Invisalignalternatives invisalign