Remboursement d’un Implant Dentaire

Lorsqu’une dent est trop abîmée pour supporter un plombage, ou même la pose d’une couronne ou d’une dent sur pivot, la meilleure alternative consiste à faire poser un implant dentaire. Il est discret, stable et résistant, mais assez cher.

Nutrident.fr vous conseille pour choisir la meilleure mutuelle qui vous permettra de bénéficier d’un implant, à un coût moindre.

Qu’est-ce qu’un implant et combien coûte-t-il ?

Lorsqu’une dent est trop abîmée et qu’il faut la retirer dans son intégralité, y compris sa racine, l’implant dentaire permet de remplacer cette racine et de servir de support pour une prothèse.

L’implant lui-même est une vis en forme de cône qui va être vissée dans l’os de la mâchoire. Le dentiste ancre sur cet implant un pilier qui va servir à fixer la couronne qui remplace votre dent.

La totalité de la fabrication et pose de ces trois parties coûte entre 1 200 € et 2 000 €, selon votre dentiste et selon la marque de l’implant.

Comment se faire rembourser un implant dentaire

L’implant dentaire est remboursé en deux temps : par la sécurité sociale et par votre mutuelle santé.

Le remboursement de l’implant dentaire par la sécurité sociale

L’implant dentaire est considéré comme « hors nomenclature », ce qui indique qu’il n’est pas vital, et par conséquent pas remboursé par la sécurité sociale. Cependant, il convient de différencier l’implant en lui-même – qui ne concerne que la pièce en titane qui se fixe dans l’os – et l’ensemble constitué des trois pièces : l’implant + le pilier + la couronne.

Cette dernière fait partie des prothèses qui peuvent être remboursées par la sécurité sociale, à hauteur de 84 €, soit 70 % du tarif de base de 120 €.

Pour pouvoir être remboursé au-delà de ces 84 €, vous devez vous adresser à votre mutuelle santé.

Le remboursement de l’implant dentaire par la mutuelle santé

Si vous avez déjà une mutuelle santé, vous devez lui envoyer le devis que vous a délivré votre dentiste et elle vous dira précisément le montant dont vous allez être remboursé.

Si vous n’avez pas encore de mutuelle ou que vous envisagez d’en changer, voici quelques faits à connaître pour vous aider dans votre sélection.

Une mutuelle peut avoir deux modes de fonctionnement : soit elle vous alloue un budget annuel pour chaque poste (dont celui de l’implant dentaire), soit elle se base sur le tarif de convention de la sécurité sociale. Elles sont rares à proposer un mode de calcul mêlant ces deux méthodes.

Pour sélectionner votre nouvelle mutuelle, vous devez vérifier en premier lieu le montant des couvertures. Pour un implant, la montant pouvant aller jusqu’à 2 000 €, il vous faut un plafond assez haut. Une fois que vous avez consulté les conditions générales, n’hésitez pas à consulter la mutuelle en direct, afin de vérifier que vous n’avez pas raté des clauses restrictives écrites « en petits caractères ». Vous pouvez également les interroger sur leurs options. Bien souvent, les complémentaires santé proposent des tarifs à la carte, afin d’ajuster leur offre à vos besoins personnels.

Vérifiez ensuite les points annexes, mais néanmoins importants :

  • le délai de carence : si vous changez de mutuelle, il se peut que vous ayez plusieurs mois à attendre avant de prétendre à un remboursement, ce qui n’est pas forcément compatible avec l’urgence de vos soins dentaires ;

 

  • la durée pour laquelle vous vous engagez : les conditions de résiliation ont été simplifiées, mais vous devez néanmoins vérifier la procédure à respecter ;

 

  • les avantages liés à votre fidélité : l’assurance complémentaire santé est un secteur extrêmement concurrentiel. Pour y faire face et fidéliser leurs clients, certaines ont mis en place un tarif qui devient de plus en plus avantageux au fil des années ;

 

  • le délai de remboursement : généralement, la mutuelle attend le remboursement de la sécurité sociale – les 84 € évoqués plus haut – avant de vous rembourser. Vous devez vérifier précisément le délai avant que l’argent ne soit sur votre compte.

 

Pour un implant, la somme à avancer n’est pas négligeable, c’est pourquoi le délai de remboursement est important. Cependant, vous pouvez trouver un arrangement avec votre dentiste, il arrive souvent d’ailleurs qu’il vous le propose spontanément : une fois l’implant posé, vous réglez par chèque qu’il ne dépose en banque de trois semaines ou un mois plus tard, afin que l’argent du remboursement soit déjà sur votre compte et que vous ne rencontriez pas de problème de trésorerie.

Vous avez également la possibilité de choisir une mutuelle sans plafond. Elle est logiquement plus chère, mais, comme son nom l’indique, sans plafond. Ce type de mutuelle est indiqué si vous avez plusieurs interventions onéreuses qui vont se succéder et dépasser les plafonds des mutuelles classiques.

Ne vous précipitez jamais pour souscrire la mutuelle la moins chère et vérifiez précisément chaque point.

Lire Aussi

Stomatologue : Quand Consulter ?

Stomatologue : Quand Consulter ?

Cette médecine regroupe plusieurs branches médicales autour du visage, de la bouche et des dents. Un chirurgien-stomatologue est appelé à intervenir dans les soins ou les besoins chirurgicaux en reconstruction pour des opérations liées au fonctionnement ou à...

Alzheimer Et La Piste Des Bactéries Buccales

Alzheimer Et La Piste Des Bactéries Buccales

Aux États-Unis, des chercheurs ont récemment mis en évidence une relation entre des bactéries pathogènes bucco-dentaires et l’apparition de la maladie d’Alzheimer en étudiant les cerveaux de patients souffrants. Cette découverte est un pas de plus vers une meilleure...

Bienvenue sur Nutrident.fr !

L'équipe Nutrident.fr est composée de personnes qui ont pris en main leur santé dentaire pour moins souffrir des cavités, des gingivites et consorts. Nous avons donc créé  ce site pour partager nos expériences personnelles en matière de santé dentaire. Nous relayons ce que nous avons découvert sur la nutrition, le microbiote intestinal, et leurs associations avec la santé dentaire ; afin de renforcer vos dents et vos gencives, et votre confiance en vous.

Mis à Jour Le