Que Faire En Cas De Bouche Sèche ?

Environ 10 % de la population générale et 25 % des personnes âgées sont atteintes du syndrome de la bouche sèche, aussi appelée xérostomie, c'est-à-dire qu'elles n'ont pas assez de salive dans la bouche. Nutrident.fr vous explique le fonctionnement des glandes salivaires et les moyens de remédier aux problèmes de bouche sèche.

Comment fonctionnent les glandes salivaires

Les glandes salivaires sont situées autour de la bouche et de la gorge. Elles fabriquent la salive qui est pompée dans la bouche le long de minuscules canaux appelés canaux salivaires.

Les glandes salivaires comprennent :

  • la parotide située devant l'oreille et derrière l'angle de la mâchoire ;
  • la sous-mandibulaire située sous la langue des deux côtés de la mâchoire ;
  • la sublinguale située dans le fond de la bouche ;
  • les glandes salivaires mineures se trouvant à divers endroits autour de la bouche, y compris à l'intérieur des joues et de la gorge.

Un flux constant de salive maintient la bouche humide en tout temps. Mâcher et avaler des aliments augmente le flux de salive et même le simple fait de regarder et de penser à des aliments appétissants peut provoquer une augmentation du flux de salive.

Le rôle protecteur de la salive

Avoir suffisamment de salive permet de garder une bouche saine, car la salive :

  • contient des composants qui attaquent directement les bactéries qui causent la carie ;
  • a des propriétés anti fongiques ;
  • aide à détruire les virus ;
  • neutralise les acides produits par la plaque dentaire ;
  • contient du phosphore et du calcium, substances essentielles au processus continu de reminéralisation qui reconstruit l'émail des dents ;
  • humidifie les aliments, ce qui permet une déglutition confortable et prépare à la digestion ;
  • aide à la formation de sons particuliers dans la parole ;
  • stimule les sensations à l'intérieur de la bouche et permet, par exemple, de ressentir la douleur, la texture et le goût des aliments.

Syndrome de la bouche sèche et carie dentaire

Une mauvaise hygiène buccale et une alimentation sucrée ont tendance à provoquer des caries sur les surfaces de morsure et entre les dents. Le syndrome de la bouche sèche cause un modèle différent de carie dentaire qui commence le long de la ligne gingivale et, dans certains cas, les gencives se rétractent et exposent la couche dentaire sous-jacente, la dentine.

Contrairement à l'émail, la dentine offre moins de résistance aux acides et la carie a tendance à être rapide. La carie de la dentine exposée est appelée carie radiculaire. La carie peut également être observée sur les dents antérieures inférieures qui sont normalement bien protégées par la salive produite sous la langue.

Quels sont les symptômes de la bouche sèche

La bouche sèche engendre une salive épaisse et filandreuse, une langue rugueuse et sèche qui a tendance à se coller contre le palais et des lèvres sèches et crevassées.

En conséquence, vous pouvez avoir des problèmes de mastication ou d'ingestion, en particulier des aliments durs, des ulcères buccaux, un taux élevé de carie dentaire et une mauvaise haleine.

Les répercussions touchent aussi le reste du corps avec des yeux secs et qui démangent, le nez et la gorge secs, un sens olfactif réduit et des problèmes de digestion.

Les causes du syndrome de la bouche sèche

Les causes de la bouche sèche sont nombreuses. Pour commencer, vous devez boire suffisamment de liquide chaque jour pour vous hydrater.

La prise de certains médicaments (et drogues) est responsable de la bouche sèche. Les plus courants sont les antihistaminiques, médicaments contre l'hypertension, sédatifs, décongestionnants, analgésiques, antidépresseurs. Certains traitements du cancer comme la chimiothérapie ou la radiothérapie peuvent réduire temporairement la capacité des glandes salivaires à produire de la salive.

La cigarette et l’alcool sont néfastes à la production de salive, tout comme la consommation de cocaïne.

Les infections bactériennes ou virales des glandes salivaires peuvent causer une inflammation et restreindre la production de salive.

Le syndrome de Sjögren est une maladie auto-immune courante qui affecte principalement les yeux et les glandes salivaires, mais peut également affecter les glandes sudoripares. D’autres maladies dont le SIDA, l'amylose, la paralysie cérébrale, le diabète, la maladie de Parkinson, la cirrhose biliaire primitive et le lupus réduisent la formation de salive.

L’obstruction des conduits salivaires par de minuscules cailloux – on les appelle des calculs – formés de minéraux de la salive peuvent se loger dans les conduits salivaires et restreindre la circulation de la salive.

Les problèmes nerveux influencent également la production de salive, car la fonction des glandes salivaires est contrôlée par les nerfs faciaux. Une blessure ou un dommage chirurgical à ces nerfs peut réduire la production de salive

La respiration habituelle par la bouche dans le cas d'un nez ou de sinus constamment bouchés, ou de changements hormonaux dus à la grossesse ou à la ménopause sont aussi des facteurs courants.

Comment diagnostiquer le syndrome de la bouche sèche

Le diagnostic du syndrome de la bouche sèche commence par un examen physique de la cavité buccale et des dents.

Le test de salive consiste à enrouler la lèvre inférieure et à la sécher en la tapotant. Elle doit normalement se réhumidifier en moins de trente secondes.

Traitement du syndrome de la bouche sèche

Logiquement, le traitement dépend de la cause. Si vous suivez un traitement médicamenteux, votre médecin peut le modifier. Il peut aussi vous prescrire des antibiotiques et médicaments antifongiques en cas d’infection.

S’il s’agit de calculs salivaires, il faut en passer par la chirurgie.

Il existe des substituts de salive ou des produits incitant à la salivation sous forme de dentifrices, bains de bouche, chewing-gums et sprays lubrifiants à base de mucine, de carboxyméthylcellulose et d’esters de glycérol.

En dehors de ces traitements prescrits par le chirurgien-dentiste, changez certains de vos comportements. Mangez des aliments à croquer pour stimuler la circulation de la salive, mâchez les aliments à fond avant de les avaler, buvez plus d’eau.

En revanche, évitez les aliments croquants qui peuvent vous blesser la bouche, les aliments et les boissons acides, tels que les boissons gazeuses, les agrumes et les jus d'agrumes, pour protéger l'émail de vos dents, limitez les aliments et les boissons sucrés ou évitez-les complètement.

Ralentissez ou arrêtez la cigarette, l'alcool, les boissons caféinées et les aliments épicés. Mâchez des chewing-gums sans sucre entre les repas pour favoriser l'écoulement de la salive.

Lire Aussi

Dents de Bébé et Hygiène Dentaire

Dents de Bébé et Hygiène Dentaire

La poussée dentaire est une période douloureuse pour les bébés et compliquée à gérer pour les parents. Nutrident.fr vous explique comment se passe cette étape cruciale de la vie de l’enfant et comment y faire face en prenant les bonnes décisions, car les dents de lait...

Mutuelles Santé pour Senior : Bien Choisir

Mutuelles Santé pour Senior : Bien Choisir

Dès l’enfance et la pousse des dents définitives, notre jeu de dents reste le même pour toute la vie. Même si vous en prenez le plus grand soin, avec l’âge les interventions du dentiste deviennent plus fréquentes et les frais plus élevés. L’assurance maladie rembourse...

Bienvenue sur Nutrident.fr !

L'équipe Nutrident.fr est composée de personnes qui ont pris en main leur santé dentaire pour moins souffrir des cavités, des gingivites et consorts. Nous avons donc créé  ce site pour partager nos expériences personnelles en matière de santé dentaire. Nous relayons ce que nous avons découvert sur la nutrition, le microbiote intestinal, et leurs associations avec la santé dentaire ; afin de renforcer vos dents et vos gencives, et votre confiance en vous.