Limer les dents : tout ce qu’il y a à savoir sur le limage des dents

Soyons honnêtes, nous avons tous rêvé d’avoir un sourire comme ceux des acteurs et des actrices dans les publicités pour du dentifrice !

De nos jours, ce rêve peut devenir une réalité grâce aux nombreuses techniques qui existent dans le domaine de l’orthodontie. Parmi elles on trouve ce qu’on appelle le limage dentaire. C’est ce dont nous allons vous parler dans l’article qui suit.

Qu’est-ce que le limage dentaire ?

« Limage dentaire », « remodelage dentaire » ou encore « stripping dentaire », toutes ces dénominations font référence à la « Réduction amélaire interproximale » qui est une technique d’orthodontie qui consiste à modifier les dimensions ou la forme des dents en réduisant légèrement l’épaisseur de l’émail dentaire par un limage instrumental ou manuel.

Qu’est-ce qui peut pousser les gens à se faire limer les dents ?

Le stripping dentaire est envisagé dans la majorité des cas pour des fins esthétiques mais peut parfois être indiqué comme traitement dans certaines situations, nous vous listons ci-dessous les indications les plus fréquentes de cette technique :

  • La dysharmonie dentodentaire (DDD), c’est à dire le manque d’harmonie concernant la forme ou la taille des dents comme par exemple : des incisives centrales supérieurs trop longues (communément appelées « dents de lapin »), des dents trop pointues, une disproportion entre les parties hautes et basses des dents…
  • La dysharmonie dentomaxillaire (DDM), c’est à dire quand il n’a pas assez de place dans la mâchoire pour permette un alignement correct de toutes les dents provoquant un chevauchement de ces dernières,
  • Le triangle noir, lorsqu’il se forme un vide (généralement entre les 2 incisives centrales supérieures par absence de gencive à cet endroit) formant une ombre noire inesthétique,
  • Le bruxisme, c’est le nom scientifique du « grincement des dents »,
  • Avant la pose d’une couronne ou d’un appareil dentaire,
  • Dent(s) cassée(s) suite à un accident ou un

Il existe encore d’autres indications au stripping dentaire, dans tous les cas seul le praticien (dentiste ou orthodontiste) est en mesure de le proposer après avoir évalué précisément la balance bénéfice-risque, car oui, cette technique comporte certains risques dont nous allons vous parler plus bas dans l’article !

Comment se déroule un stripping dentaire ?

Le stripping dentaire se réalise dans le cabinet d’un orthodontiste, ce dernier va suivre les étapes suivantes :

  • D’abord il va réaliser une radiographie dentaire panoramique dans le but de déterminer avec précision l’épaisseur maximale de l’émail qu’il peut limer, elle est généralement comprise entre 0,1 et 0,5 mm. Elle diffère d’une personne à l’autre mais elle est toujours réalisée au détriment des zones de l’émail qui se détériorent naturellement,
  • L’opération se passe sans anesthésie mais rassurez-vous, l’émail dentaire est un tissu non innervé donc vous ne ressentirez aucune douleur,
  • Le limage proprement dit, dans cet étape l’orthodontiste peut utiliser soit une fraise diamantée ou disque (Technique mécanique), soit des papiers abrasifs de plus en plus fins ou une lime dentaire appelée « strip » (Technique manuelle).

La durée totale de l’opération varie selon la quantité d’émail à limer, en général une quinzaine de minutes suffisent. Après le stripping, il faut adopter quelques règles hygiéno-diététiques pour éviter certaines complications.

Quelles sont les mesures hygiéno-diététiques à adopter après un limage dentaire ?

Après un stripping dentaire, il faut veiller à respecter les règles suivantes :

D’une manière générale, il faut renforcer ses mesures d’hygiène bucco-dentaire après un stripping car la réduction de l’émail dentaire, qui est une couche protectrice très importante, fragilise la dent et la rend plus vulnérables aux caries.

Quels sont les bénéfices apportés par le limage dentaire ?

Le principal bénéfice du stripping dentaire est qu’il permet de remédier aux problèmes de chevauchements dentaires (dysharmonie dento-maxillaire) sans recourir à une extraction dentaire, cette dernière étant plus lourde et plus invasive.

D’autre part, cette technique est idéale pour solutionner un petit détail de votre dentition comme les « dents de lapin » qui n’est pas un problème en soi mais peut être source de complexe et le fait de le corriger permet de se sentir mieux dans sa peau !

D’une façon générale, le stripping dentaire met de l’harmonie au sein des dents et embelli les sourires, le tout sans subir une intervention chirurgicale invasive et source de complications.

Limage dentaire : existe-il des risques liés à cette technique ?

Maintenant que vous savez ce qu’est le stripping dentaire et connaissez son déroulement, on passe à une partie moins rigolote, celle où nous vous listons les éventuels risques qu’implique cette technique.

Tout d’abord, il est important de se mettre dans la tête que c’est une intervention irréversible ! En effet, une fois limée, une dent ne reviendra jamais à sa forme initiale naturellement. Il faut donc réfléchir mûrement avant de se lancer…

En second lieu, il faut savoir que le fait de réduire l’épaisseur de l’émail dentaire augmente le risque de carie, d’où l’importance d’appliquer rigoureusement les mesures hygiéno-diététiques précédemment citées.

Par ailleurs on remarque que les dents ayant subis un stripping ont plus tendance à jaunir et à présenter des tâches.

D’autres effets du limage dentaire peuvent d’observer comme l’augmentation de la sensibilité des dents au chaud et au froid.

Pour finir, le stripping dentaire peut induire la dévitalisation de la dent limée ! C’est la complication la plus grave de cette technique. Elle est toutefois assez rare et est surtout le résultat d’un travail bâclé ou du manque d’expérience du praticien.

Conclusion

Ce qu’il faut retenir de cet article c’est que le stripping dentaire est une technique d’orthodontie utilisée pour harmoniser le sourire et le rendre plus beau mais n’est toutefois pas dénuée d’effets secondaires.

C’est une technique qui doit être réalisée chez un professionnel car elle se fait selon un protocole très rigoureux et extrêmement précis (précision de l’ordre du dixième de millimètre) donc il ne faut jamais au grand jamais se limer les dents soi-même au risque de se les bousiller !

Lire Aussi

A propos de l'auteur:

KatiaRédactrice spécialisée dans la linguistique médicale, Katia contribue à vulgariser les informations sur la santé dentaire afin de les rendre accessibles à tous sur le site de nutrident.fr.

 

Bienvenue sur Nutrident.fr !

L'équipe Nutrident.fr est composée de personnes qui ont pris en main leur santé dentaire pour moins souffrir des cavités, des gingivites et consorts. Nous avons donc créé  ce site pour partager nos expériences personnelles en matière de santé dentaire. Nous relayons ce que nous avons découvert sur la nutrition, le microbiote intestinal, et leurs associations avec la santé dentaire ; afin de renforcer vos dents et vos gencives, et votre confiance en vous.